Spécialités en ES

lundi 9 mars 2015

SCIENCES SOCIALES ET POLITIQUES et ÉCONOMIE APPROFONDIE
1°) SCIENCES SOCIALES ET POLITIQUES

I. Le contenu :

Cet enseignement de spécialisation doit permettre aux élèves de se familiariser avec les apports des sciences sociales et politiques et de réfléchir à l’évolution de la vie politique contemporaine en France et en Europe. Dans le prolongement de l’enseignement de la classe de première et en complément avec le programme spécifique de la classe terminale, ce programme de spécialisation est basé principalement sur les acquis de la science politique. Ouverte à l’influence d’autres modes de raisonnement des sciences sociales (l’histoire et la sociologie notamment), la science politique constitue une discipline propice à un enseignement de spécialisation susceptible d’aborder scientifiquement les questionnements contemporains. Cet enseignement suppose l’apprentissage des savoir-faire nécessaires à un travail sur les documents et sur des données empiriques.

Programme :

1. Le système politique démocratique

1.1 Quelles sont les composantes institutionnelles des régimes politiques démocratiques ?

1.2 Comment s’organise la compétition politique en démocratie ?

1.3 Quelle est la contribution des organisations politiques au fonctionnement de la démocratie ?

2. La participation politique

2.1 Quelle est l’influence de la culture politique sur les attitudes politiques ?

2.2 Quels sont les répertoires de l’action politique aujourd’hui ?

2.3. Comment expliquer le comportement électoral ?

3. L’ordre politique européen

3.1 Quel est l’impact de la construction européenne sur l’action publique ?

3.2 Vers un ordre politique supranational ?

II. L’épreuve au Baccalauréat :

Epreuve écrite de coefficient 2.

Le candidat dispose d’une heure pour traiter, au choix, l’un des deux sujets portant sur le programme de spécialité.

Chaque sujet prend appui sur un ou deux documents et comporte un sujet à traiter.

III. Le post-baccalauréat :

La spécialité, de par son contenu et sa démarche, permet de mieux appréhender les filières d’études supérieures dans le domaine des sciences humaines, qu’elles soient de l’ordre des sciences sociales, juridiques, politiques, en particulier lorsqu’il s’agit de filières universitaires (Droit, Sciences Politiques, Sociologie, Histoire, Sciences sociales, Administration Économique et Sociale...).


2°) ÉCONOMIE APPROFONDIE

I. Le contenu :

Cet enseignement de spécialisation doit permettre aux élèves d’approfondir leur connaissance de l’analyse économique par l’étude de quelques grands enjeux contemporains qui correspondent à des mutations structurelles de l’économie mondiale (évolutions démographiques, transformations de l’État-providence, globalisation, stratégies d’entreprises). L’étude de ce programme est l’occasion de perfectionner la maîtrise des outils analytiques et des modes de raisonnement propres à la science économique. Cet enseignement suppose l’apprentissage des savoir-faire nécessaires à un travail sur les documents .

Programme :

1. Économie et démographie

1.1 Comment la dynamique démographique influe-t-elle sur la croissance économique ?

1.2. Quel est l’impact des variables économiques et démographiques sur le financement de la protection sociale ?

2. Stratégies d’entreprises et politique de concurrence dans une économie globalisée

2.1. Dans quelles circonstances les entreprises peuvent-elles exercer un pouvoir de marché ?

2.2 Quel est le rôle de la politique de la concurrence ?

3. Instabilité financière et régulation

3.1. Qu’est ce que la globalisation financière ?

3.2. Comment expliquer les crises financières et réguler le système financier ?

II. L’épreuve au Baccalauréat :

Epreuve écrite de coefficient 2.

Le candidat dispose d’une heure pour traiter, au choix, l’un des deux sujets portant sur le programme de spécialité.

Chaque sujet prend appui sur un ou deux documents et comporte un sujet à traiter.

III. Le post-baccalauréat :

La spécialité, de par son contenu et sa démarche, permet de mieux appréhender les filières d’études supérieures dans le domaine des sciences économiques, que ce soit dans une filière universitaire, de DUT, d’école de commerce etc.