Organisation des CPGE

mercredi 28 octobre 2015

« Pourquoi une prépa  »

À l’issue d’une formation de 2, voire 3 ans, les étudiants des classes préparatoires présentent des concours pour intégrer différentes écoles.

Le plus grand débouché reste de loin l’intégration dans l’une des 130 écoles d’ingénieurs parmi lesquelles on peut citer les plus prestigieuses : École Polytechnique, Écoles Centrales, Mines-Ponts, Chimie Paris, Arts et métiers Paris-Tech…
Généralistes ou non, elles couvrent tous les domaines d’activité dans le milieu scientifique.

Mais les classes préparatoires sont aussi un tremplin pour devenir enseignant ou chercheur via les Écoles Normales Supérieures ou les magistères des grandes universités.
Plusieurs écoles militaires recrutent des étudiants CPGE pour devenir officier dans l’armée.
On peut enfin citer les carrières de pilote de ligne, géomètre ou contrôleur aérien, accessibles sur concours spécifiques.

La formation dispensée dans les classes prépas permet de manière plus générale de se forger une culture scientifique solide et étoffée, d’acquérir des méthodes de travail et de développer une rigueur dans les raisonnements : ce sont des compétences hautement appréciées dans le milieu du travail.

Par ailleurs, le cursus Classes Prépas est maintenant intégré au système universitaire LMD qui permet de valider ces années d’études quoi qu’il arrive.

« Pour qui  »

Une CPGE est destinée aux bacheliers de la série S.

De manière générale, il faut être intéressé par les disciplines scientifiques et posséder cette qualité fondamentale : la curiosité. Tout autant que les résultats, la motivation est déterminante pour réussir en CPGE. Il faut s’attendre à fournir un travail approfondi et sur la durée.

Le niveau requis pour réussir aux concours étant très variable d’une école à une autre, la filière PCSI convient à un large public. Elle conduit naturellement, après l’école d’ingénieur, à des diplômes Bac + 5 voire Bac + 8.

Pour y accéder, il suffit de s’inscrire sur Admission Post Bac et de faire sa demande dans les établissement de son choix.

Les spécificités de la PCSI

PCSI signifie Physique Chimie Sciences de l’Ingénieur.

L’enseignement de la physique, de la chimie et des sciences de l’ingénieur est partagé entre théorie et travaux pratiques, et s’appuie sur les mathématiques qui ont également un volume horaire important.

Cette filière propose un bon équilibre entre les disciplines scientifiques si bien que les débouchés aux concours sont nombreux et variés : toutes les écoles de physique et de chimie sont accessibles par cette voie.

À la fin du 1er semestre de PCSI, les étudiants s’orientent vers une voie chimie ou sciences de l’ingénieur, qui leur permettra de suivre une 2e année respectivement PC ou PSI, selon la coloration qu’ils souhaitent donner à leur parcours.

La filière PCSI propose aux étudiants :

  • un encadrement type lycée : un professeur par matière qui enseigne les cours, les travaux dirigés en groupe restreint (24 élèves maximum) et les travaux pratiques ;
  • un suivi hebdomadaire de la bonne acquisition des connaissances via des séances de travail d’une heure par groupe de 3 élèves (les colles) et des devoirs surveillés dans toutes les matières.

Les colles sont des séances de travail qui ont lieu en dehors des cours. Elles constituent une préparation à l’oral sous forme d’exercices, ou de contrôles de connaissances réguliers, permettant à l’élève de vérifier ses acquis. Elles sont aussi l’occasion d‘échanges entre l’enseignent et l’étudiant dans un cadre moins institutionnel que les cours. Ces échanges dépassent largement le cadre de la connaissance du cours, et peuvent prendre la forme de conseils, par exemple sur l’organisation de son travail.

À partir du second semestre de PCSI et jusqu’en fin de seconde année, les étudiants travaille de plus sur leur TIPE (Travail d’Initiative Personnelle Encadré). C’est un travail de recherche personnelle avec accompagnement du professeur sur un sujet choisi par l’élève.

Au lycée Victor Hugo

Le lycée Victor Hugo dispose de :

  • deux classes de première année P.C.S.I.
  • trois classes de seconde année : P.S.I.(Physique, Science de l’ingénieur), P.C.(Physique, Chimie) et PC*.

Durant le premier semestre, les élèves suivent le même enseignement indéterminé (l’ensemble des matières de la filière). A la fin de celui-ci, les élèves formulent des vœux d’orientation, Chimie ou Sciences de l’Ingénieur (SI). Ce choix détermine la prépondérance d’une matière sur l’autre. Les classes se trouvent dissociées pour les enseignements choisis, mais restent groupées pour les autres matières.

JPEG - 40.9 ko

À la fin de la première année, le conseil de classe prononce l’admission des élèves en seconde année dans la spécialité.